HISTOIRE DES PEUGEOT

PEUGEOT FRERES

1832 Peugeot Frères Aînés

1842 Peugeot Japy et Cie

1851 Peugeot Frères

1891 Les Fils de Peugeot Frères

Le café fut introduit en France au 17e siècle. A cette époque, il était moulu dans les moulins à grains qui ne dégageaient pas toujours une mouture correcte pour obtenir un bon café. Les seuls moulins réellement prévus à cet effet venaient de Turquie où le café était consommé depuis longtemps; mais ils étaient très rares en France.

Au 18e siècle apparaissent les premiers moulins en 2 parties : le fût avec le mécanisme et la base constituée d'une caisse en bois avec un tiroir. Cette forme évoluera au fil des années mais le principe restera le même .

En 1889, 350 000 moulins fabriqués par Peugeot Frères.Le catalogue de 1923, le plus important, contient plus de 75 modèles différents sans tenir compte des tailles. La fabrication des derniers moulins à café s'arrête en 1975 avec les derniers moulins électriques.

1840-1975, plus d'un siècle de fabrication, plus de 100 modèles bois, tôle, fonte, Bakélite, muraux, électriques... qui avec leurs différentes tailles et variantes portent à plus de 900 le nombre de moulins fabriqués par Peugeot Frères.

PEUGEOT ET Cie

1866 Peugeot Jackson et Cie

1889 Peugeot Aînés et Cie

1907 Peugeot et Cie

1966 Aciers et Outillage Peugeot

En 1842, les 4 fils de Jean-Frédéric Peugeot, qui dirigent à cette époque la société Peugeot Frères Aînés, s'associent aux 4 frères Jackson, d'origine anglaise, qui ont repris la fonderie installée par leur père en 1816 près de Saint-Étienne.

Ils achètent le moulin de Pont-de-Roide et fondent une usine de fabrication d'objets de quincaillerie.

En 1846 une société en nom collectif est créée " Peugeot Aînés et Jackson Frères ". L'usine produit des outils pour menuisiers, et charpentiers, des ressorts et des buscs. L'acier laminé provient de Sous-Cratet.

En 1866, la société change de raison sociale. Elle s'appelle désormais " Peugeot Jackson et Cie ".

L'usine s'étend, elle occupe les deux rives du Doubs. La production s'étend aux scies, truelles, fers à repasser...

Parallèlement à la société Peugeot Frères, Peugeot et Cie lance la fabrication des moulins à café dont l'emblème fut longtemps l'éléphant.

Les missions sociales vont se succéder au fur et à mesure des modifications de statuts, de capital où d'évènements justifiant ces changements : Peugeot Aînés et Cie et enfin Peugeot et Cie en 1894. C'est sous cette appellation que Pont-de-Roide poursuit ses fabrications pendant une quarantaine d'années. C'est également cette société qui fabrique le plus grand nombre de moulins à café.

Dès 1920, des pourparlers sont amorcés pour regrouper les 2 sociétés "Peugeot Frères" et "Peugeot et Cie". Ils aboutissent en 1933, mais la production subsiste encore quelques années sous chaque marque comme en témoignent les catalogues 1936 des deux sociétés.(sources Peugeot).

Histoire du Lion

L'histoire du lion commence en 1847 lorsque Jules et Émile Peugeot chargent Justin Blazer, orfèvre et graveur à Montbéliard, de dessiner un "logo" qui servira de marque de fabrique pour les outils qu'ils produisent, à commencer par les scies. Les deux frères ont, en la matière, des idées très précises. A Justin Blazer, ils demandent de dessiner un lion, certes présent dans les armoiries comtoises mais qui, dans leur esprit, symbolise surtout les trois principales qualités des lames Peugeot : la résistance des dents - comme celles du lion -, la souplesse de la lame - comme l'échine du lion - et enfin la rapidité de la coupe - comme celle du lion bondissant. Parmi les nombreux projets que Justin Blazer leur propose, Jules et Émile retiennent un lion de profil marchant sur une flèche. Apposée dès 1850 sur les lames de scies Peugeot, la marque au lion est déposée le 20 novembre 1858 au Conservatoire impérial des Arts et Métiers.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×